Un SIVOS, pourquoi ?

La structure scolaire de St Aubin a dû s'adapter au cours des ans à de nouvelles exigences nécessitées par une croissance de l'habitat, une variation de la démographie et une évolution de la pédagogie.

A l'origine deux classes primaires implantées au centre bourg accueillaient les garçons à l'école alors située prés de l'actuel "Mille Club" et les filles à l'école jouxtant l'ancienne mairie.

Après la guerre, la croissance de la démographie incita les élus à ouvrir une autre école primaire aux vertus pour y accueillir les enfants du plateau. Ces écoles étaient indépendantes et fonctionnaient en classe unique.

L'absence de cantine et de ramassage scolaire entraîne progressivement une diminution des effectifs car des parents par commodité préfèrent les écoles de Dieppe à celles de Saint Aubin. Néanmoins, un transport par bus mis en place en 1981, n'enraye pas cette fuite vers l'extérieur.

Cette baisse de fréquentation menaçant les structures pédagogiques en place, le conseil municipal de 1983, après étude financière, se déclare favorable à un regroupement pédagogique St Aubin sur Scie - Sauqueville pour une mise en commun des moyens matériels, humains et pédagogiques.

A cet effet, et suivant leur niveau les élèves sont répartis entre la classe de Sauqueville et celles de Saint Aubin centre. Une classe maternelle est créée aux Vertus dans les locaux de l'ancienne classe primaire.

Mais les deux communes se développent, leur population augmente et les structures scolaires deviennent insuffisantes.

Pour répondre à ce besoin, une deuxième classe maternelle ouvre ses portes à la rentrée 1991 et une seconde classe primaire est créée à Sauqueville à la rentrée 1995.

Malheureusement cette classe sera fermée en 2000, suite à une baisse des effectifs engendrée par une natalité décroissante.

En outre, afin de rendre service aux familles et de fidéliser les enfants à nos écoles, une cantine accueille, depuis 1984, le midi, les écoliers au "mille club" dans lequel sont servis des repas confectionnés par un traiteur.

De plus une garderie périscolaire communale assure leur encadrement après l'école de 16h30 à 18h30.

Par sa participation financière, le SIVOS s'est toujours efforcé de favoriser l'éveil et l'ouverture des enfants sur l'extérieur : classe de neige - initiation à l'escrime, à l'équitation, à l'anglais, à l'allemand, à l'informatique, à la piscine, au chant, et à la musique en partenariat avec l'école de musique de Dieppe.

Il contribue ainsi à l'apprentissage des bases qui doivent permettre aux enfants d'acquérir les savoirs indispensables pour trouver une place dans une Société en constante évolution.

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Accessibilité