Prévention des intoxications au monoxyde de carbone CO

Site internet: https://www.normandie.ars.sante.fr/monoxyde-de-carbone-7

Attention au monoxyde de carbone ! Adoptez les gestes simples de prévention pour éviter l’intoxication...
Afin de renforcer la lutte contre les intoxications par le monoxyde de carbone, l'ARS Normandie lance sa campagne de communication qui vise à rappeler les principaux gestes de prévention.

Avec une centaine de décès en France chaque année, le monoxyde de carbone (CO) constitue la première cause de mortalité par intoxication accidentelle dans l’habitat. Il demeure encore aujourd’hui un véritable problème de santé publique.

En Normandie, on dénombre chaque année près d’une quarantaine de foyers d’intoxication. Sur le premier semestre 2022, 14 foyers d’intoxication à l’origine d’une trentaine de personnes intoxiquées ont déjà été portés à la connaissance de l’ARS.

Après avoir été respiré, il prend la place de l’oxygène dans le sang et provoque donc maux de têtes, nausées, fatigue, malaises ou encore paralysie musculaire. Son action peut être rapide : dans les cas les plus graves, il peut entraîner en quelques minutes le coma, voire le décès. Les personnes intoxiquées gardent parfois des séquelles à vie.

Les principales sources d’intoxication identifiées sont des chaudières au gaz ou au fioul, auxquelles s’ajoutent des facteurs favorisants tels qu’une mauvaise ventilation naturelle (entrées et sorties d’air absentes, bouchées ou obstruées), un défaut de l’appareil, un mauvais entretien de l’installation notamment des conduits d’évacuation des gaz brulés et des fumées.  Dans certains cas, des intoxications ont été observées du fait d’une utilisation en intérieur d’appareils ou de matériels destinés à un usage à l’air libre tels que barbecue, braséro, groupe électrogène ou moteur,… Attention aussi à ne pas utiliser en continu les appareils de chauffage d’appoint alimentés à l’éthanol ou au pétrole.

Que faire en cas d'intoxication ?

  • Aérez immédiatement les locaux en ouvrant portes et fenêtres,
  • Evacuer au plus vite les lieux pour se mettre en sécurité à l’extérieur (à l’air libre),
  • Appelez les secours (112 n° d'urgence européen - 18 Pompiers - 15 SAMU),
  • Ne réintégrez pas les lieux avant d'avoir reçu l'avis d'un professionnel du chauffage ou des Sapeurs-Pompiers.

Source: site internet ARS de Normandie

Accessibilité